La Medina

À la terrasse du café une heure passa, puis deux.
Lassée d’attendre, Elsa décida de visiter seule la médina. Les sons et les couleurs l’enchantèrent, dès les premiers pas. Sa mauvaise humeur se dissipa instantanément. Envoûtée, elle allait de découverte en découverte.
— Un souvenir, Mad’moiselle ? proposa un marchand.
— Entrez, bons prix ! renchérit un autre, un peu plus loin.
Restant souriante sous ces interpellations qu’elle jugeait plutôt sympathiques, Elsa cheminait sans se presser, n’hésitant pas à toucher, palper les étoffes. Elle admirait l’artisanat local, riche et varié.
Un groupe d’enfants l’entoura brusquement. Pieds nus, les habits trop grands ou trop petits, ils riaient aux éclats en escortant le moindre de ses mouvements. Ils disparurent au détour d’une ruelle, aussi vite qu’ils étaient venus, comme une nuée de moineaux. Sans s’en apercevoir, Elsa était arrivée devant une échoppe de belle allure. La magie de l’orient s’étalait sous ses yeux.
— Pénétrez au Royaume des Mille et Une Nuits, jolie demoiselle ! l’invita une jeune fille à l’air poli.
Sans se faire prier, Elsa s’enfonça dans le souk.

...

 

Conception : http://www.k-web.fr / 2006